En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Vie du lycée

Du « By Argouges » au « Made in Argouges »...

Par Alexis BONIFACE, publié le mercredi 18 novembre 2020 10:45 - Mis à jour le jeudi 19 novembre 2020 09:13
DSC_0024.jpg
Le projet journal, initié par Alexis Boniface, est un projet 100% Argouges.

Le projet journal, initié par Alexis Boniface, est un projet 100% Argouges.

Toutes les étapes qui constituent la création d'un journal seront réalisées dans le lycée et mettront en avant les filières spécifiques  et leur professionnalisme. C'est un projet fédérateur au sein duquel  chaque filière trouvera sa place et apportera ses compétences. Du choix des articles à leur rédaction en passant par toutes les étapes de la chaine graphique, nous mobiliserons des élèves motivés et des équipes pédagogiques engagées.

Cette aventure a commencé à germer dans la tête d'Alexis et des documentalistes en début d'année 2020, elle a pris sens pendant le confinement et a démarré officiellement le premier octobre avec la réunion de lancement, à laquelle étaient présents une vingtaine d élèves de filières différentes. Notre premier comité de rédaction a eu lieu le 16 octobre. A ce jour, nous sommes au début de l'aventure de Libér'Argouges. Un premier numéro du journal devrait sortir mi-janvier, qui sera tiré à 100 exemplaires à l'imprimerie du lycée. Une version numérique enrichie de capsules vidéos et sonores et de liens hypertextes sera visible sur l'ENT du lycée.

Notre premier numéro traitera du Bien être au lycée et proposera un article optimiste qui montre que nos élèves gardent l'espoir de jours meilleurs et s'adaptent au mieux à la situation. D'autres sujets viendront compléter ce numéro tels que les initiatives professionnelles de nos étudiants, un focus sur une notion politique, un sujet sur le harcèlement et des articles sur quelques projets en cours dans l'établissement.

Alexis et les documentalistes tiennent à remercier tous les gens qui se sont engagés spontanément dans ce projet et qui prennent le temps de nous recevoir dans leur classe ou de venir assister à nos comités de rédaction. 

Photo prise par un membre du comité de rédaction du journal, Elyas Ndiaye.